Quelles méthodes pour faire son crépi extérieur soi même ?

Faire un crépi est du moins la base que tout maçon se doit de connaître. Néanmoins, cette tâche n’est pas forcément laissée aux professionnels. On peut faire soi-même son crépi sur les façades extérieures. Les méthodes de crépi d’extérieur appliquées peuvent varier d’une personne à une autre suivant les résultats attendus. Quels sont les modes préparatoires à la réalisation d’un crépi ? Quelles sont les méthodes crépi extérieur ?

La préparation avant la réalisation du crépi

Faire son crépi soi-même exige des préparations. Il s’agit en premier ressort de préparer le mur sur lequel il sera étalé et en second lieu, il sera question de composer son crépi. Pour ce qui concerne le mur, il faut tout d’abord préparer le mur. Il faut nettoyer le mur. Nettoyer signifie donc retirer toutes les salissures et les poussières qui s’y sont installées. Ensuite, il faut lisser le mur et enlever toutes les imperfections qui s’y sont incrustées. Pour finir, il est important d’humidifier un peu le mur pour que le crépi s’y adhère facilement. Sur ce qui concerne exclusivement la composition du crépi, les éléments à utiliser ne sont autres que de l’eau, du ciment et du sable. Le ciment et le sable sont répartis en parts égales de 50% chacun. L’eau y sera ajoutée pour en faire un mélange liquide mais collant. Remarquons qu’avant toute idée d’étaler son crépi, il faut prendre en compte la météo. Le mieux est de la faire tôt le matin ou en fin de journée.

Étaler son crépi à l’aide de son rouleau spécial crépi

Une fois le crépi préparé, on peut se servir d’un rouleau à crépi afin de l’étaler. Cette méthode est facile et pratique, car elle ne consiste qu’à répartir le composé sur le mur. Il n’y a nul besoin de compétences spéciales et particulières pour mener à bien cette méthode. Cette dernière est recommandée aux débutants grâce à une maniabilité facile. Cependant, ces méthodes de crépi d’extérieur ne sont pas professionnels et ne permettent pas de faire des finitions sur mesure adaptées aux attentes de chacun.

Utiliser une taloche pour enduire un mur

Contrairement aux méthodes de crépi d’extérieur à l’aide d’un rouleau, la taloche est un peu plus professionnelle et perfectionniste. Il est vrai qu’après la préparation du mélange de ciment et de sable, il suffit de l’étaler sur le mur et le répartir. Néanmoins, il est important de le travailler de haut en bas afin d’obtenir une uniformité. Encore mieux, travailler de mètre carré en mètre carré serait parfait pour bien cerner la surface. Grâce à une taloche, une finition personnalisée peut se faire facilement. D’ailleurs, on peut même obtenir un mur à effet gratté.

Peindre une salle de bain : quel type de peinture choisir ?
Comment peindre une baignoire ?